Sarah et le cri de la langouste 

de John Murrell

Adaptation  Georges Wilson

Eté 1922, Belle-Ile en Mer.. Au crépuscule de sa vie,  la grande Sarah Bernhardt, diva vieillissante à qui il ne reste plus  qu'une jambe, rassemble une dernière fois ses souvenirs avec l'aide de son fidèle secrétaire Georges Pitou.

Mais sa mémoire se perd et n’obéit plus qu’à l’évocation de son passé de monstre sacré du théâtre.

Elle met alors en scène ses souvenirs comme les personnages d’une cérémonie théâtrale, confondant le temps de sa vie avec celui d’une représentation et distribuant les rôles à sa guise à un Pitou récalcitrant mais finalement complice.

Grâce à lui, elle retrouve les personnages exceptionnels qui ont influencé sa vie et sa carrière.: sa mère, son imprésario, Oscar Wilde, Victor Hugo, George Bernard Shaw... 

Mise en scène

Mathieu Weil

Avec 

Bénédicte Boileau

Hubert de Pourquery

Décors

Bénédicte Boileau 

Nathalie Champon

Costumes

Josiane Boileau

Costumes

Josiane Boileau

Lumières

Gabrielle Goletto

Photos

Christian Reboul

Bastien Davin

Affiche

Xavier Boileau